Les derniers articles sur le Windsurf

L’histoire du Windsurf

Les ancêtres du windsurf, la planche à voile en bon français, sont en fait des dériveurs minimalistes, très plats et équipés du gréement le plus simple possible. Plusieurs personnes se disputent la paternité de la véritable planche à voile mais une chose est sûre : en 1968, un surfeur et un ingénieur en aéronautique américains développent deux inventions capitales, le diabolo et le wishbone. Le diabolo permet d’orienter le mat de la planche de windsurf dans tous les sens, et le wishbone est l’arceau double qui permet de tenir le gréement. Grâce à ces deux éléments, il devient possible de manœuvrer la planche dans tous les sens et de naviguer plus confortablement.

Le sport se développe alors dans plusieurs directions différentes : la régate, comme pour les bateaux, et le freestyle. Les planches de windsurf taillées pour la vitesse sont longues et étroites, quand celles qui permettent d’effectuer des sauts et autres manœuvres dans des vagues formées sont plus courtes et souvent plus légères, de manière à être plus maniables. L’ajout de straps et d’un harnais a également rendu possibles la navigation dans des conditions de vents et de vagues très fortes ainsi que les sauts à des hauteurs parfois vertigineuses ! De manière générale, un débutant préférera une planche de windsurf large et courte, très volumineuse, qui permet de remonter la voile en étant debout sur la planche. Quant aux voiles, un pratiquant en vitesse cherchera de la surface, alors qu’un freestyler se tournera plutôt vers des voiles plus courtes et plus souples, pour ne pas gêner le pratiquant dans les phases de surf.

Vous aimez le Windsurf ?
Suivez-nous !