Le retour de la France en confinement constitue une belle occasion pour méditer sur l’organisation d’une compétition de surf. Le pays abrite de très beaux spots pour les débutants et les professionnels. De plus, de nombreux tournois mondiaux s’y déroulent régulièrement, pour le grand plaisir des surfeurs. Que faut-il connaître sur l’organisation d’une compétition de surf et où l’organiser ?

Choisir le spot pour une compétition et organiser l’évènement

Une compétition de surf en France se déroule souvent dans les spots où la houle ne manque pas. En général, les organisateurs optent pour les lieux avec les plus beaux tubes comme Hossegor, La Torche, Guéthary… Les Landes répondent souvent aux critères attendus par les organisateurs avec ses superbes vagues. Pour qu’un spot remplisse les exigences d’une compétition, il faut :

  • Des vagues ayant la bonne taille ;
  • Un vent bien orienté ;
  • Connaître les tendances des marées ;
  • Choisir la période idéale.

Le dernier point n’est pas à prendre à la légère. La période détermine en outre du choix du matériel pour les participants, mais aussi pour l’organisation générale de la compétition. Des agences spécialisées dans l’impression personnalisée sur vêtements nautiques comme Barbadiving peuvent vous accompagner dans l’organisation des compétitions en vous proposant des lycras ou autres goodies personnalisés avec le logo de la compétition par exemple. Pensez aussi à faire la publicité de l’évènement afin d’attirer un maximum de participants. Quoi qu’il en soit, avant de planifier un évènement de ce type, il convient de consulter la météo locale.

Les meilleurs spots de surf en France

La France compte un très grand nombre de spots pour pratiquer le surf. Chacun possède ses propres spécificités. Les grands spots du surf français se trouvent dans la partie sud-ouest, dans le département des Landes. Hossegor, Seignosse ou Cap-Breton et d’autres possèdent une renommée mondiale et sont appréciés par les meilleurs surfeurs internationaux. Néanmoins, il existe d’autres endroits très intéressants. Dans le Pays basque, Biarritz s’est transformé en fief du surf français mais aussi européen.

competition organiser comment

La Bretagne avec ses 26 spots offre aussi un choix très large. Certains de ses spots disposent d’un grand potentiel à condition de s’informer sur la météo pour que les vagues soient au rendez-vous. C’est aussi le cas en Gironde, en PACA et en Normandie. Le Pays de Loire dénombre plusieurs spots qui ont l’avantage d’être accessibles toute l’année. Enfin, en outre-mer, il existe des houles exceptionnelles comme à Tartane en Martinique, à Bourail ou Nera en Nouvelle-Calédonie. Les spots français bénéficient d’une très grande variété de spots qui accueillent aussi bien les débutants que les experts sur ses 5 853 km de littoral.

La saison idéale pour organiser une compétition de surf

La WSL ou La Ligue mondiale de surf propose une longue période pour organiser les compétitions de surf. En général, les tournois mondiaux se déroulent entre février et décembre. Cependant, il est important de choisir la bonne période. Il en existe deux types : la période élevée et la période basse. La première bénéficie de vagues de 13 secondes avec un temps de déplacement rapide. la période est qualifiée de basse lorsque la vague ne dure que 7 secondes. Les conditions sont optimales quand les vagues vont de 11 à 12 secondes.

Pour bénéficier de cette période idéale, il faut connaître les caractéristiques de la météo pour chaque saison. Le printemps et l’été proposent une météo adaptée au surf de vacances et d’initiation. Les meilleures conditions météorologiques sont réunies en automne et en hiver pour un niveau professionnel. La houle y est idéale et le vent souffle la plupart du temps dans la bonne direction.

Les lots à gagner dans une compétition

En règle générale, on parle de prize money dans une compétition de surf. Il s’agit souvent d’un montant d’argent attribué aux gagnants. Notez que depuis 2019, la WSL a décidé que surfeurs et surfeuses percevraient des primes égales lors des compétitions mondiales.

Laisser un commentaire