1. Il existe des palmes de bodyboard symétriques et asymétriques

Vous avez certainement remarqué dans les vidéos de bodyboard que la plupart des riders utilisent des palmes de bodyboard asymétriques, la plupart du temps en forme de queue de dauphin. Ces palmes ont été inventée par la marque Churchill®, autrefois leader du marché et reprises au fil du temps par de nombreuses marques comme Stealth Fins ou Vulcan Fins par Pride Bodyboards. Elles ont été mises au gout du jour notamment par l’école australienne, adepte des inverts jambes écartés et des rotations jambes croisées. C’est notamment les palmes que portent aujourd’hui tous les meilleurs riders comme Pierre-Louis Costes ou encore Mike Stewart et Tanner McDaniel.

Les palmes symétriques, de l’autre côté, sont nettement moins utilisées mais sont tout aussi biens. Elles sont plus polyvalentes si vous pratiquez également le bodysurf et recherchez de palmes de bodysurf et bodyboard. Les performances en termes de propulsions sont toute aussi bonnes que les palmes asymétriques et elles sont plus saines pour vos articulations si celles-ci sont fragiles ou en croissance (principalement au niveau du genoux).

2. Il existe différentes rigidités de palmes

Des palmes souples vous demanderons moins d’efforts cependant elles vous feront avancer moins vite et accélérerons moins rapidement. Des palmes rigides à l’inverse nécessiterons plus d’efforts mais vous apporterons un forte accélération et vous feront avancer plus vite.

Nous avons testé pour vous en partenariat avec le site spécialiste du bodyboard bodyboardcenter de nombreuses palmes de bodyboard et palmes de bodysurf. Force est de constater qu’il existe différentes rigidités de palmes.

3. La plupart des palmes flottent !

Les palmes citées précédemment flottent ! Ce n’est pas le cas de toutes les palmes sur le marché. Mais la densité de caoutchouc utilisée dans ces palmes leur permet de surnage dans l’océan. Mais les remous dans la zone d’impact peuvent en décider autrement. Si vous avez déjà eu des mauvaises expériences de pertes de palmes, rendez-vous plus bas !

4. Utilisez des attaches palmes si vous ne voulez pas les perdre

L’océan, les vagues et le courant sont des éléments puissants qui en plus de détacher vos palmes pourront les emmener très loin en quelques secondes. Malgré le fait que les palmes citées précédemment flottent, le courant peut les emmener loin de vous à une vitesse impressionnante. Utilisez des lacets que vous nouerez ensuite à votre cheville ou des attaches-palmes que fournissent les différentes marques de bodyboard ou palmes. Les Fin Saver straps de la marque Pride augmente le confort de la languette arrière en limitant les irritations et maintiendra la palme à votre pied en toute circonstance.

5. Vous pouvez porter des chaussons dans vos palmes de bodyboard

L’été, lorsque la peau est ramollie par la chaleur et que les sessions durent plusieurs heures, il arrive souvent que la friction entre les palmes et votre peau laisse des traces. Il existe des chaussons pour palmes afin de protéger vos pieds. Vous pouvez également porter des chaussons l’hiver pour éviter d’avoir les pieds bleus à la fin des sessions. Attention, il se peut que vous ayez besoin de palmes plus grandes pour les utiliser avec des chaussons.

Laisser un commentaire